Le PIEGE le plus pervers

28 décembre, 2008

Le piege le plus pervers pour les chercheurs de vérité

n’est pas l’église Institution 

 

La véritable « Eglise piège » est une entité abstraite ,indéfinissable insaisissable .Elles est formée de Chrétiens convaincus et sincères qui ont été piégés inconsciemment  depuis leur plus tendre enfance .Ils sont imprégnés par leur éducation ,l’enseignement du catéchisme, la réception des sacrements ,l’obligation de la messe du dimanche et à leur tour ,en partageant leur foi , ils piègent leur famille ,leurs amis ,leur entourage .

Qui piège qui ? Qui est piégé par qui ? 

 

Il ne s’agit pas de critiquer les hommes d’Eglise.

des hommes et des femmes profondément respectables

des contemplatifs émerveillés comme François d’Assise,

des chercheurs tels que Gerbert, devenu pape au moyen âge,

 des précurseurs de
la Science comme  Bacon,

des artistes comme les auteurs des enluminures ou Fra Angelico des hommes profondément bons ,ouverts à la misère humaine,

comme Vincent de Paul

Maintenant encore  les « clercs » ne sont pas seulement « des fonctionnaires de Dieu ». La plupart vivent leur foi simplement ,sincèrement

Le Christianisme a engendré d’admirables figures ,de vrais adorateurs en « esprit et en vérité » Cependant ces hommes entrèrent souvent en conflit avec les idées religieuses de leur temps. Gerbert fut considéré comme magicien et Bacon fut enfermés pendant 17 ans dans les geôles Franciscaines

Mais pourquoi donc l’Eglise a-t-elle voulu systématiquement écraser toute recherche personnelle de Dieu ?. Pourquoi était elle à l’affût de toute hérésie?  Là aussi est un mystère

Cependant , des hommes ont su garder leur indépendance

 au prix parfois de leur vie .

Que ce soient des empereurs comme Julien dit l’apostat, qui pendant sa jeunesse fut « lecteur » lors des cérémonies dominicales

 Que ce soient  les gnostiques des premiers siècles

qui furent tant persécutés à  Nag Hammadi,

 Que se soient  les Ariens , plus tard les alchimistes

et  un homme qui fut  très médiatisé Drewermann.

Le PIEGE :résistance

28 décembre, 2008

A toutes les époques ,

des hommes ont su résister

aux idées ambiantes, aux préjugés de leur classe,

aux pressions diverses exercées par la société ou l’Eglise

**.

Ils ont réfléchis en toute liberté

sur les problèmes fondamentaux de notre destinée ,

l’existence de Dieu ,le sens de la vie ou de la souffrance,

en ne craignant pas de contrer les idées reçues

**

 Ils ont ouvert les yeux ,ils ont regardé,

Ils se sont émerveillés

Artistes dans leur atelier

Savants dans leur laboratoire

Astronomes dans leur observatoire

Marins à la découverte de nouvelles terres

Alchimistes englués dans leurs erreurs

ou accédant à la vraie science

**

Heureux ces Hommes qui ont su peu à peu se dégager du piège

 ne pas tenir compte du qu’en dira-t-on

et rechercher Dieu en union avec tous les grands mystiques

de toutes les religions

avec Mohi El Din un musulman arabe,

avec Tierno Bokar un musulman noir

 avec Louria ou Baal Chem Tov, des Juifs

avec Thérèse d’Avila et Jean de
la Croix

**

Hommes de l’univers adorant le même Dieu

criant le nom d’Allah dans les mosquées

 le nom de Dieu à Notre Dame de Paris

et le nom de Yahvé dans les synagogues

**

Au cours de l’Eucharistie, les Chrétiens offrent le pain comme les adeptes de Céres,  le vin comme les amoureux de Bacchus…Nous rendons grâce pour le don de la vie comme dans le culte rendu à Artemis ou à Baal .

Arrêtons donc les querelles de mots ,

 et ouvrons notre regard vers l ‘infini de Dieu

en union avec le Monde entier

logoparvis100.gif

Les premiers disciples annoncent l’évangile

28 décembre, 2008

Les disciples sont des gens simples, de bons Juifs pratiquants. Ils ne réagissent pas beaucoup au moment de l’arrestation de Jésus

Mais que pouvaient ils faire ? Ils sont si peu nombreux. et après la mort de Jésus ,ils disparaissent.

Pourtant à Jérusalem, puis à Damas, des gens autres que les douze apôtres se déclarent disciples de Jésus

Un certain Etienne est lapidé ,pour avoir, lui aussi, attaqué le Temple. Un certain Ananie, un Nicolas, sont signalés à Damas et à Antioche .Les autorités s’émeuvent et font quelques arrestations. Les nouveaux disciples fuient à Damas et ailleurs

Un dénomme Saul est envoyé à Damas, pour enquêter: Or Saul  semble hésiter, en cours de route. Tombé de cheval ,à la renverse, il commence à douter. A Damas ,il discute avec un chrétien demande le baptême ,prend le nom de Paul qui veut dire « le petit » et décide de rejoindre son village d’origine à Tarse ou il reprend  tranquillement son travail de tisserand 

** 

 Pendant 14 ans,

 on ne parle plus de Jésus

c’est le vide, le silence absolu

 Ou sont donc les disciples ,

les témoins oculaires?

Paul Missionnaire de la primitive Eglise

28 décembre, 2008

Barnabé ,un homme jovial rejoint Paul à Tarse et le supplie de revenir animer la communauté des Chrétiens qui vivent à Antioche

Paul rejoint donc cette ville superbe ,la troisième ville du monde après Rome et Alexandrie ,la ville lumière éclairée chaque nuit par des milliers de torches placées en haut de colonnes

Paul ne se laisse pas impressionner par cette lumière artificielle Pour lui ,Jésus seul est la  » la lumière du monde » .Il en parle avec fougue et passion .Il rassemble autour de lui de plus en plus de fidèles qui vont recevoir le nom de Chrétiens car pour eux Jésus est  le Christ .

Puis il part ailleurs

en Asie mineure

avec Luc, un médecin d’Antioche,

Marc, le neveu de Barnabé et  Sylvain ,un écrivain

**

Ensemble, ils suivent  la route des commerçants

et fondent des communautés

dans les grandes villes de
la Grèce Antique

à Philippe, Thessalonique ,Corinthe, Ephése.

Après quelques années Paul rejoint Jérusalem ou les responsables de la nouvelle Eglise, sont rassemblés pour un premier concile. Il  entraîne la communauté à prendre une décision absolument inattendue, surprenante ,inouïe, « colossale »  à savoir que les Chrétiens non Juifs n’ont plus à se faire circoncire

**

C’est un appel à la liberté ,

unique dans l’histoire de l’Eglise

**

car la circoncision était l’équivalent du baptême pour le peuple Juif .Pourrait on imaginer ,le pape actuel et les évêques rassemblés décréter que le baptême doit être supprimé par esprit d’oecuménisme

Finalement Paul rejoint  Rome ,la capitale de l’empire ou il meurt décapité

Les recits des témoins à l’origine des évangiles

28 décembre, 2008

Dans toutes les nouvelles communautés crées par les apôtres ,les nouveaux Chrétiens sont avides de connaître mieux Jésus le Christ et posent donc de multiples questions auxquelles il faut répondre

**

Les témoins  qui racontent  ce qu’ils ont vécu avec Jésus

 s’étendent longuement

sur sa mort et sa passion

car ils ont  été particulièrement choqué par cette mort ignoble et cruelle

 de celui en qui, ils avaient mis toute leur espérance

**

Puis les auditeurs voulurent en savoir davantage

sur la vie et l’enseignement de Jésus

 et prirent  des notes.

**

 Ces   notes éparpillées

sur des feuilles volantes

 s’appellent des « péricopes »

et  seront des sources précieuses

pour les futurs auteurs des évangiles

JESUS issu d’une famille de Juifs Convaincus

28 décembre, 2008

Jésus

Jésus est  issu d’une famille de Juifs vraiment  convaincus,

Sa mère  Marie  sera surnommée   « Pleine de grâce »

Son père  Joseph

était charpentier.

et  Jésus, devenu adulte

 travailla sans doute  dans  son atelier.

Il vécut sa jeunesse à Nazareth

   qui est un petit village situé à demi pente

au-dessus d’une vallée  souriante, paisible.

Pendant la journée

les  rochers de calcaire

reflètent la lumière et éblouissent

tandis que la nuit,

le ciel  pur  et parsemé d’étoiles,

 élève le coeur

 vers le créateur.

– 

Devant cette beauté qui l’entourait,

Jésus était tout ému

et dans sa joie

il découvrait que Dieu était un père. 

– 

A l’âge de trente ans

il laissa son village, son atelier ,sa mère

et rejoignit  Jean Baptiste

cette voix qui criait dans le désert

prés du Jourdain .

Jésus ,un homme comme tout le monde et Jean Baptiste ,un prophète

28 décembre, 2008

Jean Baptiste

était le  prophète classique

Il criait ,invectivait ,annonçait le jugement et la colère de Dieu

Ascète , vêtu de peau de chameau

il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.

Jésus , quant à lui

préférait vivre comme tout le monde.

« Il boit »   

Un abîme séparait Jean de Jésus

 « Jusqu’à Jean ce furent la loi et les prophètes. 

 Depuis lors le Royaume de Dieu est annoncé » ( Luc16,16)

Jésus «  ne crie pas ,il n’élève pas le ton .Il ne rompt pas le roseau  broyé et  n’éteint pas la flamme vacillante (Is 42,2)

                                                        –

Jésus était venu pour les petits, pour les marginaux ,pour les paumés, pour les méprisés ,pour les rejetés qu’il réhabilitait d’une façon étonnante et parfois choquante

« Les publicains et les prostituées arrivent avant vous        

 dans le Royaume des cieux » (Mtt21,31)

 « Je ne suis pas venu pour juger mais pour sauver« 

Il reste quelques temps avec Jean Baptiste ,erre au bord du Jourdain, retourne à Nazareth ,descend à Capharnaüm ,près du lac de Galilée  et rejoint ces amis  André, Pierre Jean, Jacques. qui étaient tous des pêcheurs

Jésus en Galilée, le fils du charpentier et les Béatitudes

28 décembre, 2008

Sur les rives du lac de Galilée bleu, calme et poissonneux

sont construits des petits villages de pêcheurs, fleuris et animés,    

Naim, Corozaim, Bethsaide.                     

C’est dans ce décor à la fois paisible et éclatant de lumière

 que Jésus proclame pour la première fois

d’une façon solennelle son  message bouleversant 

« Bienheureux  Vous ,les pauvres 

                                   Bienheureux vous qui avez faim 

Bienheureux vous qui pleurez 

 Message de paix

Jésus ne reste pas sur le mont des Béatitudes qui domine le lac .Il va de village en village et parle d’une façon simple ,soucieux d’être compris par tous .Il a la réputation d’être un bon guérisseur, et les malades affluent 

Il rend l’espoir aux petits en racontant des paraboles 

il multiplie des gestes miraculeux 

Mais il ne fait pas que des adeptes .Au contraire ses ennemis se multiplient .Les hommes de son propre village le traite de fou, d’insensé et d’illuminé :

« N’est ce donc pas le fils du Charpentier? »

N’ a t il pas des fréres :Jacques, Judes, Simeon, José et des soeurs

et sa famille le rappelle à l’ordre car 

 « Nul  n’est prophète en son pays » 

Les Pharisiens critiquent sa façon de vivre et sa doctrine peu orthodoxe .Jésus à son tour ne les ménage pas et les traite d’hypocrites

Jésus à Jérusalem, chez les prêtres et les docteurs de laloi

28 décembre, 2008

 Pour aller de la Galilée verdoyante à Jérusalem il évita de passer chez les  Samaritains qui n’aiment pas les Juifs. Il traversa Jericho,  au fond le la vallée surchauffée , prit la route tortueuse, sauvage, aride qui monte vers Jérusalem,  atteignit  Béthanie qui veut dire la « maison de miséricorde « ,et mérite ce nom car les voyageurs appréciaient toujours ce village ou ils trouvaient enfin un peu de fraîcheur  Puis Jésus  descendit les pentes du Mont des Oliviers ,et aperçut au delà de la vallée du cedron la ville sainte ,la ville de la Paix,  Jérusalem .Il chantait sans doute comme tous les pèlerins qui arrivaient dans la ville sainte le psaume

J‘étais dans la joie 

quand je suis parti vers la maison du Seigneur » 

** 

Mais quelle déception

pour l’enfant de Nazareth

quand il entra dans le temple !

Le  cri des agneaux qu’on égorgeait pour le sacrifice

retentissait sans cesse  dans l’édifice.

L’autel ruisselait  de sang ,

et les prêtres, les sadducéens       

qui ne croyaient même pas en la résurrection

s’activaient en ne pensant qu’aux bénéfices.

**

Des docteurs  de la loi ,des scribes ,des pharisiens

qui déambulaient dans les cours et les dépendances du temple

s’affrontaient  ,discutaient ,ergotaient

au sujet de  pureté 

de sabbat, de préséance

mais du père créateur

il en était  nullement  question !

**

Le doux Galiléen navré, désolé, déprimé

pleure sur Jérusalem.

car il ne comprend  pas !

Que signifie ce culte dans le temple ?

quel est donc cet enseignement des docteurs de la loi ?

**

On ne parle même pas du père

du créateur

**

Assurément Jérusalem disparaîtra,

et sera remplacé par un nouveau royaume

ou les pauvres, les humiliés

les estropiés ,les boiteux, les rejetés

auront une place de choix.

Un royaume ou le nom du père sera sanctifié

Père qui est au cieux

que ton nom soit sanctifié

que ton règne vienne « 

           **                   

Un royaume ou:

« les vrais adorateurs adoreront en esprit et en vérité« 

**

 Dans le temple ,

sous les portiques de Salomon

Jésus  parle alors avec précaution de son père.

Mais les discussions s’enveniment.

Les Pharisiens, puis les Saducéens essaient de piéger

Jésus qui finalement est  excédé.

**

C’est alors qu’il  chasse les vendeurs du temple

« Ma maison est une maison de prière 

et vous en avait fait une maison de voleur« 

**

Cette action  occasionne son arrestation.

La PASSION :Jésus,le doux Galiléen et Barabbas chez Pilate

28 décembre, 2008

Le doux Galiléen , l’adorateur du père

l’ami des pauvres et des petits ,le sauveur des désespérés

se retrouve au tribunal  devant Pilate

car il s’est affronté

non seulement à des théologiens

 à des pharisiens, des sadducéens , des religieux fanatiques

mais aussi

 à l’argent du temple et au pouvoir religieux en place.

**

L’argent et le pouvoir

se sont donc  ligués

pour aller  manifester au prétoire,

et les prêtres excités

jaloux de leur autorité

exigent  avec fermeté

la mort d’un  juste

en criant  à l’unanimité

   » …crucifie le.. »

**

Le procurateur Pilate

 a une telle peur,

de la foule irritée

qu’il relâche en hâte

un tueur redoutable 

Barabbas.

**

Il présente au peuple satisfait

un homme en sang et couronné d’épines

image d’une humanité méprisée.

**

 On crucifie donc Jésus

 comme un esclave

 Lui, Le fils du Charpentier,

le dévot du Père,

**            

 Même ses disciples l’abandonnent 

 Ils ne comprenaient plus rien .

C’était fini !

Voilà les faits .Du moins une partie des faits. Il suffit de relire les évangiles en tenant compte de la façon dont ils ont été écrits

1...502503504505506...511