Les Actes des apôtres 13: Discours de Paul adressés aux juifs à Antioche

15 avril, 2010

Discours de Paul à A Antioche de Pisidie 13,16 

Puisqu’il s’adresse à des juifs à l’intérieur d’une synagogue

Paul commence son discours

comme Etienne en citant l’ancien testament

il parle de la sortie d’Egypte (13,17)

Il parle des juges et de Samuel (13,20)  

mais curieusement il omet Moise

le fondateur de l’ancienne alliance

comment expliquer cette omission ?

est ce pour nous dire que c’est Dieu qui nous libère de l’esclavage 

et non un quelconque prophète  fut il Moïse ?

ce Dieu d’Israël qui par la force de son bras les fit sortir d’Egypte (13,17)

d’où la conclusion : C’est Dieu qui sauve

**

Il cite ensuite David

Un homme selon mon cœur qui accomplira toutes mes volontés (13,22) 

L’ancêtre de Jésus

Qui est venu faire la volonté du père

D’où la 2é conclusion :

est sauvé celui qui comme le fils fait la volonté du père

et devient ainsi fils de David  « le Bien Aimé »

Car David veut dire « le Bien Aimé » 

**

Nouvelle surprise !

Paul cite Jean Baptiste

C’est pas courant !

Pourquoi donc ?

Y avait-il dans la synagogue des disciples de Jean Baptiste ?

Cela est possible car on en parle ailleurs dans les actes

Dans ce cas il faut bien dire

que Jean Baptiste n’est pas le messie

Il est seulement le précurseur 13,24

**

Paul en vient quand même à ce qui lui tient le plus à cœur

L’annonce du kérygme

Jésus est mort, Jésus est ressuscité

« Sans trouver en lui aucun motif de mort ils l’ont condamné » (13,28)

Et l’on retrouve le même argument

que celui de Pierre le jour de la pentecôte

David est mort et a vu la corruption 

Celui que Dieu a  ressuscité, lui, n’a pas vu la corruption (13, 36)

 

Les Actes des apôtres 10,34 : Discours de Pierre à Corneille : une catéchèse sur l’évangile suivie par le baptême

15 avril, 2010

Corneille n’ était pas juif ,mais un homme juste 

Pouvez  t il être baptisé ?

Pierre de répondre

aprés bien des hésitations

Dieu ne fait pas acception des personnes 10,34  

**

Mais pour recevoir le baptême

Il faut d’abord croire  en Jésus Christ

Et pour avoir cette foi

Il faut savoir qui est Jésus

D’où le discours de Pierre

qui finalement est une catéchèse

Il ne parle pas comme Etienne qui s’adressait à des juifs 

Et qui avait fait  un long discours

sur Abraham, Moïse et David

**

Pierre raconte la vie de Jésus selon le plan des évangiles

Les débuts de Jésus de Nazareth  en  Galilée (10,37)

le baptême de Jean

les miracles (10,38)

Et évidemment le kérygme

La mort et la résurrection de Jésus(10 ,39)

**

Suite à cette catéchèse

Pierre baptise Corneille

Les actes des apôtres 14 ,16 : Discours de Paul adressé aux païens de Lystres

15 avril, 2010

Paul  et Barnabé avaient profondément impressionnés les habitants de Lystres

En guérissant un impotent

On prit Paul pour Hermès 

tant il parlait bien

Et on prit Barnabé pour Zeus

Tant il était jovial . (14,8)

**

Barnabé était l’oncle de l’évangéliste Marc

Il avait de l’embonpoint et « avait la pêche »

D’où le surnom qu’on lui avait donné

Car « Barnabé » veut  dire «  celui qui encourage »

Et c’est bien lui Barnabé

qui un jour était allé rechercher Paul

qui découragé avait rejoint sa ville d’origine à Troas

**

Donc Barnabé devint Hermès

Paul devint Zeus

Et les prêtres  de Lystres ,en liesse,

voulurent les honorer comme des dieux

**

D’où le discours effarouché de Paul

Nous ne sommes pas des dieux

Nous sommes des hommes  (14,15)

Il faut abandonner toutes vos idoles (14,15 )

Y compris Hermès ou Zeus

Il faut seulement honorer le Dieu créateur

Qui a fait le ciel ,la terre ,la mer et tout ce qui s’y trouve  14,15

**

Mais comme plus tard à Athènes

il ne pourra pas continuer et annoncer sa foi en Jésus ressuscité

car son public ne veut plus l’écouter

**

Des exégètes disent que le discours à Lystres

fut comme un brouillon du futur discours

que Paul adressera aux philosophes d’Athènes

en parlant longuement du Dieu créateur

et sans pouvoir annoncer le kérygme

 à savoir que

Jésus est mort et ressuscité

Les actes des apôtres 15 : Discours de Pierre et de Jacques au concile de Jérusalem

15 avril, 2010

Très vite

La primitive église fut affrontée à de graves problèmes

Fallait il circoncire  les païens

qui voulaient devenir chrétiens ?

Les chrétiens non juifs devaient ils suivre les prescriptions de Moïse

et s’abstenir de manger des aliments impurs ?

Autrement dit fallait il rejeter les coutumes des anciens ?

Fallait il oublier les rites

Qui, finalement  ne sont que secondaires

Et ne garder que l’essentiel

Aimer Dieu et son prochain ?

**

On assiste à une véritable révolution

A un véritable changement de la religion

**

Ce fut douloureux

D’où des affrontements  

D’ou la formation de clans

Le clan  de Jacques « le frère du Seigneur » 

Un homme très conservateur 

Le clan  de Paul et des grecs

plus novateurs

Le clan de Pierre qui hésite

Qui a toujours peur ,qui manque de foi

Ce qui provoque  la querelle fameuse entre Pierre et Paul qui ,lui, prend tous les risques  

**

Mais lors du premier concile

rassemblé à Jérusalem

Pierre enfin convaincu

et encore tout surpris

après le baptême du  païen Corneille

déclare 

Que Dieu a donné l’Esprit Saint aux païens tout comme à nous (15,9)

Il n’a fait aucune distinction entre eux et nous

Pourquoi donc leur imposer ..ce que nous mêmes n’avons pas eu la force de porter (15,11)

**

Et ce fut le plus conservateur

Jacques lui même

Qui conclut dans un discours court et décisif

Après avoir cité

comme il se doit, pour un bon conservateur

des paroles du prophète Amos

Il ne faut pas tracasser les païens qui se convertissent (15,19)

Qu’on leur demande seulement de s’abstenir

de ce qui a été souillé par les idoles ,

des chairs étouffés et du sang  (15 21)

**

Plus question de circoncision

Quelle révolution !

Plus de rites

C’est inouï !

**

Il suffit

seulement  de croire

en la résurrection

il suffit seulement de croire en  la VIE  

Il suffit seulement de vivre dans l’espoir

à l’ombre du saint Esprit

Il suffit

mais c’est cela le plus exigeant

d’aimer Dieu et des hommes  

**

C’est le  noyau ,le fondement de toutes les religions

Ce sont les rites qui nous séparent

**

De nouveaux rites

Des nouvelles lois

seront promulguées  

pendant l’empire de Constantin en 313

quand l’église deviendra une institution

quand les prêtres revêtiront

l’aube des notables romains

 

Les actes des apôtres (20,17) : Discours aux anciens de Milet

15 avril, 2010

A Ephese Paul

soucieux de former

des éducateurs  

avait demandé à un  des ses amis

Tyrannos

maitre d’école

de lui prêter  ses locaux

en période de repos

**

Pendant 3 ans ,il a donc instruit des anciens

C’est-à-dire des presbytres (ce qui veut dire ; des anciens )

Ce n’étaient pas des prêtres

Mais uniquement des hommes

Chargés de fonder des communautés  

« des intendants pour paitre l’église de Dieu (20 28)

Paul leur enseigne une doctrine solide

« car des hommes se lèveront qui tiendront des discours pervers  (20,30)

**

Mais Paul va quitter Ephese

En sachant qu’il ne reviendrait plus

Je sais que vous ne reverrez plus mon visage(20,25)

**

D’où son discours si touchant

débordant d’émotion

adressé à des amis .

Oui ! Paul , quoiqu’on en dise , était un  grand sensible

**

Je vous instruisais en public et en privé  (20,21)

Jamais je n’ai reculé quand il fallait vous annoncer le dessein de Dieu (20,27)

Pendant 3 années ,jours et nuits je n’ai cessé d’admonester avec larmes chacun de vous

**

Il l’a fait sans profit, sans intérêt

Et cela ! Paul le répète  inlassablement

Il y tient !

Il travaille pour ne pas être à charge pour les autres

« A mes besoins ont pourvu les mains que voici » (20,34)

Lui ,’intellectuel !

Lui ,le grand penseur 

était aussi un manuel

Paul faisait des tapis

**

C’est ainsi qu’il avait en particulier

longtemps travaillé dans l’atelier de Jason à Thessalonique

par pur don

Car il y plus de bonheur à donner qu’à recevoir (20,35)

**

Quand Paul eut terminé son discours

Tous  éclatèrent en sanglot (20,37)

Les actes des apôtres 22 : Harangue de Paul aux juifs de Jérusalem

15 avril, 2010

Paul était venu faire un pèlerinage à Jérusalem

d’une façon discrète

mais certains le reconnurent

et voulurent le faire arrêter par les autorités

en lui reprochant

d’avoir annoncer une nouvelle religion

au cours de ses pérégrinations

**

Alors Paul  s’adresse à la foule excitée contre lui  

Avec les accents intimistes

qu’il avait eu en s’adressant à ses amis de  Milet

et qu’on retrouve dans certains passages de ses épitres

Car de nouveau il s’adresse aux siens

Mais cette fois ci

Ceux-ci deviennent hostiles  

**

Alors Paul geint

Paul se plaint

Le grand émotif

Il se défend et se vante

il parle en hébreux  

Il rappelle qu’il était un bon élève de Gamaliel (22,3) 

Il s’accuse même

J’ai persécuté les chrétiens (22,4)

Il a été témoin quand on a lapidé Etienne (22,20)

**

Puis il raconte sa conversion

ce fut  sur la route de Damas

ce fut un  choc pour lui

Il en était tombé à la renverse

Et ce récit il le raconte par 3 fois

Dans les actes et ses épitres

**

Par trois fois il raconte

cette fameuse chute sur la route de Damas

Par trois fois ,il répète ce qu’il avait entendu  

Je suis jésus le Nazaréen que tu persécutes » (22,9)

Etrange phrase !

Mais qui résume toute sa doctrine

sur l’église et le Christ ressuscité

**

Oui !Jésus est vivant

Oui ! Jésus vit désormais dans son église

D’où la doctrine future de Paul

qu’il répète tant et tant

L’église est le corps du Christ ressuscité 

**

Paul était aveugle…Il avait retrouvé la vue a la suite de son acte de foi   

Les pharisiens demeurèrent aveugles en l’écoutant 

Ils devinrent même furieux

Ils gesticulèrent

Et s’écrièrent

Otez de la terre un tel individu

Il n’est pas digne de vivre (22,22)  

Les actes des apôtres 23 : Dialogue mouvementé entre Paul et le sanhédrin

15 avril, 2010

Cette fois ci ce n’est pas vraiment  

un discours prononcé par Paul dont il s’agit

Mais bien d’un dialogue mouvementé

entre lui et une vénérable assemblée

**

On avait fait sortir Paul de sa prison 

pour être interrogé par le  Sanhedrin

Paul arrive calmement   

sans aucune agressivité

Comme devant l’assemble des philosophes à Athènes

**

« Frères c’est tout a fait en bonne conscience

Que je me suis conduit devant Dieu  jusqu’à ce jour »  (23,1)

**

Mais pan !

La réponse du grand prêtre est cinglante

Une baffe !

Alors tout le caractère vif  de Paul explose  

Et les insultes fusent

« C’est Dieu qui te frappera, muraille blanchie » (23,3)

Ce qui est une citation  de Jésus dans l’évangile

qui dit  aux pharisiens

« Pharisiens vous êtes comme des sépulcres blanchie » Mtt (23,27)

**

Le plus étonnant est que Paul ne reconnaît pas le grand prêtre

Est-ce possible ?

Ou bien Paul  tout simplement

refuse de donner  le titre de grand prêtre

à un homme violent

qui ne l’écoute même pas

et qui s’apprête à commettre une injustice

**

Paul

Une fois de plus s’adapte avec finesse à ses auditeurs

Il sait que parmi eux se trouvent à la fois

des sadducéens, prêtres du temple

qui ne croient pas en la résurrection à la fin des temps

et les pharisiens

qui y croient .

Bonne occasion pour les exciter

Et Paul ne va pas se priver d’une telle occasion

Pour  rire un peu

Il parle de la résurrection

**

Oh la ! la !

Qu’a t-il dit ?

Il se fit donc une grande clameur (23,9)

**

 Et le tribun jugea plus prudent de ramener Paul en prison

d’où il était sorti pour l’occasion   

Discours devant le gouverneur Félix 24,10

15 avril, 2010

Paul après avoir été emprisonné à Jérusalem

Pour avoir propagé

une doctrine  peu conforme 

selon les autorités juives

Demande à être jugé par les romains.

**

Il est d’abord transféré à Césarée

où il comparait devant Félix qui est le procurateur romain

**

Félix  ne connaît pas les subtilités des la religion juive

Paul , pour se défendre, ne va pas trop s’étendre

Il constate seulement

Je n’ai pas occasionné de trouble ni au temple ni dans les synagogues (24,12)  

J’ ai proclamé ,comme les pharisiens ,la résurrection des morts  ( 24,15)

Ce qu’il répète par deux fois  

C’est à cause de la résurrection des morts que je suis mis aujourd’hui en jugement (24,21)

**

Paul simplifie

Il ne dit pas tout

Il ne parle pas de la résurrection de Jésus

Il en dira davantage devant le roi Agrippa

qui connaît davantage les coutumes juives 

Les actes des apôtres 26 : Discours de Paul devant Agrippa

15 avril, 2010

Après avoir été arrêté par les responsables du temple

Après avoir été  jugé par le gouverneur Félix

Paul passe en jugement devant le roi Agrippa

**

Le roi Agrippa était un descendant de la famille des Maccabées

cette famille si célèbre

qui au temps de l’occupation de leur pays  par les Grecs

avait vaillamment résisté à l’envahisseur  

**

Agrippa était le petits fils du roi Hérode

Celui là même ,qui avait construit les murailles de Jérusalem

et le nouveau temple  

Celui là même, qui aurait été responsable de la mort des saints innocents

au moment de la nativité de Jésus

**

Donc Agrippa est un vrai juif

il  connaît bien les coutumes juives

Paul va donc parler longuement devant  lui

plus que devant le gouverneur Romain  Félix

car il a davantage de chance d’être compris

**

Paul raconte sa jeunesse(26,4)

et pour la 3é fois dans le livre des actes et les épitres

il raconte sa conversion sur la route de Damas

« j’ai vécu selon le parti le plus strict de notre religion, en pharisien » (26,9)  

il raconte son zèle pour persécuter les chrétiens (26,10)

**

et puis ….et puis

o roi !

j’ai vu venant du ciel une lumière plus éclatante que le soleil ….

Et j’entendis une voix qui disait

Saul, Saul pourquoi me persécutes tu ? (26,14) 

**

Cette parole bouleverse Paul 

Cette parole venue d’ailleurs

va être à l’origine de toute sa théologie sur l’église

En effet

Paul persécutait l’église, la communauté des chrétiens

Or la voix lui dit :

« C’est moi Jésus que tu persécutes » 

L’église ,ou le corps des croyants

est donc bien désormais

le corps du christ ressuscité

**

Jésus  est ressuscité

en son église

Cette église qu’au cours des temps

depuis Saul  

on a persécuté

Eglise que l’on veut actuellement noircir en occident 

Eglise   persécutée trop souvent en orient

Cette Eglise c’est le corps du Christ  souffrant

Mais c’est aussi le corps du christ réssuscité

**

Paul partit alors pour annoncer le kérygme

dont on retrouve à la fin de son discours

les 4 éléments essentiels :

La mort et la résurrection de Jésus en son Eglise

Il faut se convertir i  26,20 )

conformément aux écritures (26 ,23)

Apocalypse : Mais c’est quoi l’apocalypse ,?

1 avril, 2010

On entend dire

Et ce n’est pas d’aujourd’hui ,

que nous vivons le temps de l’apocalypse l y a eu le film de « l’apocalypse now »

et maintenant reviennent un peu trop souvent de multiples catastrophes

les tsunamis

les tremblements de terres en Haiti ,au Chili  

La violence un peu partout

La pollution

Oui !cela ressemble à une apocalypse, une  fin des temps !

**

Or le mot apocalypse ne veut pas dire «  fin des temps »

Le mot apocalypse veut dire « révélation »

Une révélation plus ou moins cachée

qui ne peut être comprise que par des initiés

**

Il y a eu de nombreuses apocalypses écrites entre -200 et +200 ap J.C

C’était  un genre littéraire très prisé à l’époque  par les Juifs 

Tout comme nos livres de science fiction à l’heure actuelle

**

Ces livres sont écrits souvent en période de persécution

 et sont destinés aux personnes persécutés

Les images employées sont familières pour les persécutés

mais peu compréhensibles pour les persécuteurs qui n’ont pas la même culture

**

Ainsi l’apocalypse de Saint jean est écrite pour des juifs qui connaissent bien les images bibliques

et les  romains qui n’ont pas cette culture ne peuvent les comprendre

 

L’Apocalypse de Daniel s’adresse à des juifs persécutés par le grec Antiochus Epiphane vers 170 avant jesus Christ  

Daniel semble raconter la persécution des juifs par les babyloniens

 à l’époque de Nabuchodonosor vers 600 avant JC .

En fait il s’attaque aux grecs

.mais ceux-ci ne s’en rendent pas compte et ne censurent pas le livre   

Ce livre de Daniel est donc bien une apocalypse c’est-à-dire une révélation cryptée

**

Ces apocalypses sont destinés à rendre l’espoir aux persécutés

 en leur annonçant un avenir meilleur

Ce sont des livres qui invitent à l’espérance

Et absolument pas au désespoir  

selon l’interprétation moderne du mot apocalypse  

1...503504505506507...564