Epitre aux Colossiens (1,15-2,4) : Le premier né d’entre les morts. Mystère de la souffrance

11 septembre, 2017

 

Quel mystère ?

Quel est donc ce mystère dont parle Paul dans ses dernières épitres  

Est-ce  le mystère de Dieu

qui est là parmi nous?

Cliquez ICI  

**

Est-ce le mystère de la grâce ?

Tout est grâce

Tout est don

Tout est pardon

Cliquez ICI 

**

Est-ce le mystère de la souffrance ?

Un Dieu crucifié

un Dieu déchu ,rejeté  

**

Pourquoi la souffrance ?

Pourquoi  les tsunami, les cyclones

Pourquoi les réfugiés ,les guerres

Pourquoi la maladie

Pourquoi les Ehpad ?

Pourquoi la mort ?

**

Mystère de Dieu !

Mystère de la souffrance !

**

Paul  y fait allusion dans son épitre aux Colossiens…

il est en fin de vie

il est en prison  

il parle de combat

**

Le premier né d’entre les morts

Jésus est en tête de ce combat sur la croix

pour renaitre au-delà de la mort  

 

Premier-né-d'entre-les-mort

Premier-né d’entre les morts,
afin de tenir en tout, lui, le premier rang.
Car il a plu à Dieu
de faire habiter en lui toute la plénitude
et  de tout réconcilier par lui et pour lui,
et sur la terre et dans les cieux,
ayant établi la paix par le sang de sa croix.

 

A nous de participer  à ce combat

comme Paul

Je trouve maintenant ma joie dans les souffrances que j’endure pour vous….., et ce qu’il me reste personnellement à souffrir dans les épreuves du Christ, je l’achève en faveur de son corps qui est l’Eglise ; 

**

C’est au cours de ce combat avec le Christ crucifié  que l’on comprendra peut être mieux ce mystère de la souffrance  

Dans ce mystère  se trouve l’espérance de la gloire (1,27)

Dans ce mystère  est caché tous les trésors de la sagesse et de la connaissance(2,4)

**

Cce mystère c’est le Christ au milieu de vous, l’espérance de la gloire ! 

C’est lui que nous annonçons, avertissant chacun, instruisant chacun en toute sagesse, afin de rendre chacun parfait en Christ. c’est bien pour cette cause que je me fatigue à lutter ,avec son énergie qui agit avec moi avec puissance (1,29)

Epitre aux Colossiens (1, 24 – 2, 3) : La révélation du mystère

11 septembre, 2017

Frères, maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. De cette Église, je suis devenu ministre, et la mission que Dieu m’a confiée, c’est de mener à bien pour vous l’annonce de sa parole, le mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations, mais qui maintenant a été manifesté à ceux qu’il a sanctifiés. Car Dieu a bien voulu leur faire connaître en quoi consiste la gloire sans prix de ce mystère parmi toutes les nations : le Christ est parmi vous, lui, l’espérance de la gloire ! Ce Christ, nous l’annonçons : nous avertissons tout homme, nous instruisons chacun en toute sagesse, afin de l’amener à sa perfection dans le Christ. C’est pour cela que je m’épuise à combattre, avec la force du Christ dont la puissance agit en moi. Je veux en effet que vous sachiez quel dur combat je mène pour vous, et aussi pour les fidèles de Laodicée et pour tant d’autres qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage et pour que, rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance

**

Le combat

Frères, maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair

Paul est en fin de vie

il est en prison

il accepte toutes les souffrances

il se bat  

il combat

je peux tout en celui qui me fortifie

**

Pour L’église

 je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. De cette Église, je suis devenu ministre,

en annonçant la parole

et la mission que Dieu m’a confiée, c’est de mener à bien pour vous l’annonce de sa parole

faire connaître ce message d’amour, de solidarité

avec tous avec ceux qui souffrent

les plus pauvres

 les réfugiés, les migrants  

**

Le mystère

le mystère qui était caché depuis toujours à toutes les générations, mais qui maintenant a été manifesté à ceux qu’il a sanctifiés.

Paul révèle surtout le mystère

un mystère si étonnant

un mystère si  peu croyable

qu’aucun prophète des temps passés

ne l’avait jamais vraiment annoncé

**

 Car Dieu a bien voulu leur faire connaître en quoi consiste la gloire sans prix de ce mystère parmi toutes les nations : le Christ est parmi vous, lui, l’espérance de la gloire !

Dieu est là parmi nous

 

Sans-titre-2

 

Le Christ

Ce Christ, nous l’annonçons : nous avertissons tout homme, nous instruisons chacun en toute sagesse, afin de l’amener à sa perfection dans le Christ

le « Christ » veut dire « l’oint »

celui qui a reçu l’onction  

« Celui-ci est mon fils bine aimé » 

il s’est fait homme

il est mort pour nous

C’est le pardon

C’est la croix

C’est  la grand révélation

**

Courage

 C’est pour cela que je m’épuise à combattre, avec la force du Christ dont la puissance agit en moi.

C’est toujours la même passion pour Paul  

« pour lui j’accepte de tout perdre au prix du gain suréminent qu’est la connaissance du Christ »  

**

 Je veux en effet que vous sachiez quel dur combat je mène pour vous, et aussi pour les fidèles de Laodicée et pour tant d’autres qui ne m’ont jamais vu personnellement.

A nous aussi de combattre

 Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage,

combattre pour plus d’amour

et pour que rassemblés dans l’amour,

pour se laisser emporter par le souffle de l’Esprit   

ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu.

pour annoncer le mystère

 Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance 

Audience du pape en 2017 : Des personnes du printemps

10 septembre, 2017

Au cours de son audience du 23 Aout 2017  , le pape François nous a surpris par son langage à la fois très familier et très poétique pour nous parler de la vie éternelle

**

Les cochons Il n’est pas chrétien de marcher le regard tourné vers le bas — comme le font les cochons: ils avancent toujours ainsi — sans lever les yeux vers l’horizon. Comme si tout notre chemin finissait ici, en l’espace de quelques mètres de parcours; comme si dans notre vie, il n’y avait aucune destination ni aucune escale, et que nous étions contraints à errer

 **

Les bourgeons d’un monde nouveau Nous croyons et nous savons que la mort et la haine ne sont pas gagnante  Etre chrétiens implique  un regard plein d’espérance. Certains croient que la vie détient tous ses bonheurs dans la jeunesse et dans le passé et que vivre est un lent déclin.D’autres encore considèrent que nos joies ne sont qu’épisodiques et passagères, et que la vie des hommes n’ a pas de sens  Mais nous, chrétiens, ne croyons pas cela. Nous croyons en revanche que dans l’horizon de l’homme, il existe un soleil qui illumine pour toujours. Nous croyons que nos jours les plus beaux doivent encore arriver. Nous sommes davantage des personnes de printemps que d’automne. … Nous percevons les bourgeons d’un monde nouveau plutôt que les feuilles jaunies sur les branches. Nous ne nous berçons pas de nostalgie, de regrets et de plaintes: nous savons que Dieu veut que nous soyons les héritiers d’une promesse et d’inlassables cultivateurs de rêves «Suis-je une personne de printemps ou d’automne?». De printemps, qui attend la fleur, qui attend le fruit, qui attend le soleil qui est Jésus, ou d’automne, qui a toujours le visage tourné vers le bas, aigri et, comme je l’ai dit parfois, le visage des pisse  vinaigre.  Le chrétien sait que le Royaume de Dieu, sa Seigneurie d’amour croît comme un grand champ de blé, même si au milieu, se trouve l’ivraie. Il y a toujours des problèmes, il y a les commérages, il y a les guerres, il y a les maladies… Il y a des problèmes. Mais le grain croît, et à la fin, le mal sera éliminé.

 **

le baiser de Dieu  L’avenir ne nous appartient pas, mais nous savons que Jésus Christ est la plus grande grâce de la vie: il est le baiser de Dieu qui nous attend à la fin, mais qui nous accompagne dès à présent et nous réconforte sur le chemin. Il nous conduit à la grande «demeure» de Dieu avec les hommes (cf. Ap 21, 3), avec nos nombreux autres frères et sœurs, et nous apporterons à Dieu le souvenir des jours vécus ici-bas.  Et il sera beau de découvrir en cet instant que rien ne s’est perdu, aucun sourire, aucune larme. Même si notre vie a été longue, il nous semblera l’avoir vécue dans un souffle. Et que la création ne s’est pas arrêtée au sixième jour de la Genèse, mais qu’elle s’est poursuivie, inlassable, parce que Dieu s’est toujours préoccupé de nous.  Jusqu’au jour où tout s’accomplira, au matin où les larmes seront séchées, à l’instant même où Dieu prononcera son ultime parole de bénédiction: «Voici — dit le Seigneur —, je fais l’univers nouveau» (v. 5). Oui, notre Père est le Dieu des nouveautés et des surprises. Et ce jour-là, nous serons véritablement heureux, et nous pleurerons. Oui: mais nous pleurerons de joie.  

23é Dimanche ordinaire (A): Tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel(Mtt18,18)

10 septembre, 2017

.

Lecture 1 : L’écoute. Éz. (33, 7‑9)

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.

Veillons !.Ecoutons la Voix du Seigneur  

**

Lecture 2 : L’Amour .Rm (13, 8-10)

Frères,    n’ayez de dette envers personne, sauf celle de l’amour mutuel,car celui qui aime les autres a pleinement accompli la Loi. Le plein accomplissement de la Loi,c’est l’amour.

**

tout-ce-que-vous-aurez-déli

Tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

**

Que d’encres

que d’encres

pour commenter cette phrase !

Que de disputes

que de palabres

entre les théologiens  des différentes confessions

pour l’interpreter !

Cette phrase  serait soit destinée à saint Pierre ,le pape (Mtt16,19)

soit à l’église (Mtt18,18)

mais quelle église ?

**

Pour mieux la comprendre

soyons sérieux ,serein  calme

Il faut replacer cette phrase dans son contexte

Matthieu dans son évangile nous parle  des nos conflits inévitables

il nous donne des remèdes pour les résoudre en tant  que fils du même père

**

Les querelles

Selon l’évangile de Matthieu

pour résoudre nos problèmes

pour que les discussions soient fécondes

pour que la réconciliation soit possible

il faut être humble …à l’écoute …aimer ..prier  

**

L’humilité

Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul.

Est ce vraiment ton frère qui a tort

Ne serais ce pas toi ?

Comment discuter si dès le départ on est sûr d’avoir raison

et que c’est l’autre qui a tort

**

L’écoute

 S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

C’est lui le meilleur .Il est humble .Il veut pas la guerre .Il préfère l’amour 

**

 S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins.

Peut être bien que les témoins te donneront tort

si tu refuses à ton tour d’écouter humblement

si tu refuses à ton tour d’aimer

**

L’Eglise

S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain

Voilà le rôle de l’assemblée ou de Pierre

le rôle de la famille ,des frères et sœurs ,issus du même père

**

C’est en église que l’on apprend à s’écouter à s’aimer ,à dire ensemble « Notre Père »

C’est en Eglise  que l’on se reconnaît tous frères

C’est en Eglise que nous apprendrons à pardonner

pardonnes nous comme nous pardonnons  

C’est en Eglise que l’on agira selon la volonté du Père

et non selon notre volonté

père que ta volonté soit faite

**

. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

C’est alors que tout sera lié et délié sur la terre comme au ciel

car ce sera la volonté du Père

 **

La prière 

Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

C’est tellement  difficile d’être humble ,d’écouter et d’aimer  

Il faut prier ensemble

croire , croire  

vraiment croire

en la puissance de cette priére ensemble

même si on a du mal à donner le baiser de paix  

**

La correction fraternelle ?

Selon les moralistes , ce dimanche est le dimanche de la correction fraternelle

OK !!

Qui sont donc ces pharisiens qui veulent sans cesse faire la morale et corriger les récalcitrants  ?

Qui sont ces vierges  sages qui font la leçon aux vierges folles ?

L’évangile ce n’est pas un précis de morale

L’évangile nous invite à être humble, aimant, à l’écoute des autres  

Epitre aux Colossiens (1,21-23) : Tout est grâce

9 septembre, 2017

Frères, vous étiez jadis étrangers à Dieu, et même ses ennemis, par vos pensées et vos actes mauvais. Mais maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui, dans le corps du Christ, son corps de chair, par sa mort, afin de vous introduire en sa présence, saints, immaculés, irréprochables. Cela se réalise si vous restez solidement fondés dans la foi, sans vous détourner de l’espérance que vous avez reçue en écoutant l’Évangile proclamé à toute créature sous le ciel. De cet Évangile, moi, Paul, je suis devenu ministre.

**

Avant de mourir

 en fin de vie

dans ses 2 lettes aux Ephésiens et aux Colossiens

Paul ravi

ne fait que répéter l’essentiel de son message

tout est grâce !

**

Frères, vous étiez jadis étrangers à Dieu,… Mais maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui ,.., par sa mort,afin de vous introduire en sa présence, saints, immaculés, irréprochables.

Tout est grâce  car Jésus est mort pour nous

 

Tout-est-grâce

Marie

Le jour de l’annonciation

le premier mot

la première salutation faite à Marie par l’ange Gabriel est

réjouis toi, pleine de grâce

**

Marie est immaculée

elle est «  pleine de grâce »

cette grâce que nous avons perdue

par la faute originelle d’Eve et d’Adam  

Cliquez ICI 

mais par la foi nous la retrouvons

**

La grâce obtenue par la foi

 Cela se réalise si vous restez solidement fondés dans la foi,

Paul le dit aux Romains  

tous ont péché, sont privés de la gloire de Dieu,mais sont gratuitement justifiés par sa grâce, en vertu de la délivrance accomplie en Jésus Christ. (Rm 3,24)

Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire.(Rom 8,30)

C’est l’essentiel  de la théologie de Paul

nous sommes sauvés par la foi et par la grâce

**

Aux Colossiens et aux Ephésiens

il le dit ,le  redit, il le chante

l’incomparable richesse de sa grâce. …C’est par la grâce, en effet, que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ; vous n’y êtes pour rien, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des œuvres, afin que nul n’en tire fierté. (Eph,2,8)

 **

L’hymne à la grâce (Eph 1,2-12)

Il nous a choisis en lui avant la fondation du monde
pour que nous soyons saints et irréprochables.
…par  la grâce dont il nous a comblés en son Bien-aimé :
en lui, par son sang, nous sommes délivrés,
, selon la richesse de sa grâce….
**

L’Evangile

sans vous détourner de l’espérance que vous avez reçue en écoutant l’Évangile proclamé à toute créature sous le ciel. De cet Évangile, moi, Paul, je suis devenu ministre.

Ce don suprême de la grâce

obtenue sur la croix

c’est tout l’évangile 

8 septembre :La nativité de la Vierge Marie

8 septembre, 2017

 

La naissance de Marie  

c’est un résurrection

un renouveau

une nouvelle création

après la catastrophe des origines

**

Eve  

c’est le péché

c’est la laideur

c’est la mort  

le rejet de Dieu

la malédiction  

 

Nativité-de-la-Vierge-Marie

Marie

 Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». (Mtt1,23)

C’est ’Immaculée conception

« la pleine de grâce »

la vierge  toute pure

Dieu avec nous

la Bénédiction  

**

Tout est dit dans l’Ave Maria

Réjouis toi

« pleine de grâce »

le Seigneur est avec toi

tu es bénie entre toutes les femmes

**

Avec Elle ,réjouissons nous  

Âvec elle tout est grâce

Grâce à elle, Dieu est avec nous

Grâce à elle nous sommes aussi appelés, justifiés ,glorifiés  

. Ceux qu’il avait destinés d’avance, il les a aussi appelés ; ceux qu’il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu’il a rendus justes, il leur a donné sa gloire.(Rom 8,30)

**

Mère de l’espérance

elle devient notre mère

un modèle

une source d’espérance  

**

C’est pourquoi ,dernièrement

au cours de son audience du 10 mai

en ces moments difficiles

(attentats ,réfugiés ,cyclones …)  

le pape François

l’appela la mère de l’Esperance

Cliquez ICI 

Audience du pape en 2017 : Marie la mère de l’espérance

8 septembre, 2017

Audience du 10 Mai                                                                                                                                                         Jusqu’au Vendredi saint,  Marie avait presque disparu des Evangiles:Elle réapparaît au moment crucial: quand une bonne partie des amis se sont enfuis 

**

Au pied de la croix, 

aucun de nous ne peut dire quelle a été la passion la plus cruelle:

 si c’est celle d’un homme innocent qui meurt sur le bois de la croix,

 ou l’agonie d’une mère qui accompagne les derniers instants de la vie de son fils.

**

Elle se tenait

Les Evangiles sont laconiques et extrêmement discrets

. Ils enregistrent par un simple verbe la présence de la Mère: elle «se tenait» (Jn 19, 25),

**

« Elle se tenait ». Ils ne disent rien de sa réaction: si elle pleurait, si elle ne pleurait pas… rien;

pas même une esquisse de description de sa douleur:

l’imagination de poètes et de peintres allait ensuite se déverser sur ces détails, nous offrant des images qui sont entrées dans l’histoire de l’art et de la littérature.

**

 Mais les Evangiles disent seulement: « elle se tenait».

Elle se tenait là, au moment le plus terrible, au moment le plus cruel, et souffrait avec son fils. «Elle se tenait».

**

Marie «se tenait», simplement elle était là.

Marie «se tenait» dans l’obscurité la plus épaisse, mais elle «se tenait».

 Elle n’est pas partie.

**

Marie est là, Elle ne connaît pas même le destin de résurrection que son Fils ouvrait à cet instant pour tous les hommes:

**

Nous la retrouverons au premier jour de l’Eglise, elle, mère d’espérance, au milieu de cette communauté de disciples si fragiles: l’un avait renié, de nombreux autres avaient fui, tous avaient eu peur (cf. Ac 1, 14). Mais elle se tenait simplement là, de la façon la plus normale, comme si c’était une chose entièrement naturelle:

**

Pour cela, nous l’aimons tous comme une Mère. Nous ne sommes pas orphelins: nous avons une Mère au ciel, la mère d’esperance 

Afin qu’elle nous enseigne la vertu de l’attente, même quand tout apparaît privé de sens:

elle semble confiante dans le mystère de Dieu, même quand il semble s’éclipser à cause du mal du monde.

…Lève-toi! Regarde de l’avant, regarde l’horizon», parce qu’Elle est Mère de l’espérance. 

Le royaume de Buganda et l’arrivée des européens

7 septembre, 2017

Le Buganda était un royaume depuis des siècles

On connaît le nom des rois de ce royaume

On sait aussi que ce royaume dominait ses voisins plus petits 

Cliquez ICI 

**

Quand les anglais sont arrivés pour la première fois en 1862  

ils furent très étonnés de trouver un royaume bien structuré

**

Stanley en 1875  dans un lettre célèbre publiée dans le « daily telegraph » demande alors l’envoi de missionnaires

«  auprès de ces gens dont on ne comprend pas comment ils puissent être si civilisés  sans avoir été évangélisé 

 **

Entre 1876 et 1877 arrivent donc des missionnaires protestants britanniques et des catholiques français

Au début ils furent bien accueillis

mais en 1884 le roi prit ombrage et condamna à mort les fameux martyrs de l’Ougnada ;,les premiers martyrs africains

Cliquez ICI 

**

Le protectorat

En 1894 les anglais créent un protectorat, en regroupant plusieurs royaumes dont le plus important ,celui des buganda

Les roi (Kabaka)  du Buganda dît se soumettre, mais « en tant qu’allié de la « puissance coloniale » ce qui le mettait en avant par rapport aux autres royaumes .Du reste les fonctionnaires influents  furent choisis par les anglais chez les Bugandas 

**

Puis vint l’indépendance 

Qu’en sera t il des rois du Buganda ?

Cliquez ICI 

Luc (5, 1-11) : La vocation de Pierre

7 septembre, 2017

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

**

La pèche miraculeuse

Il en existe  2 récits

L’une avant la résurrection

au début de l’évangile selon Luc

L’autre après la résurrection

à la fin de l’évangile selon Jean (Jn 21,1-25)

**

Peu importe le miracle

L’important dans ce récit …c’est l’appel de Pierre  

 

La-vocation-de-Pierre

L’appel de Pierre selon Luc

 Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur.

Pierre subitement réalise  que Jésus non seulement est le Messie ,celui que l’on attend

mais aussi que Jésus est le « Saint »

Il est effrayé

Il a peur

Il est rien

Il est pécheur  

Jésus lui dit

Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras

**

Pierre puis Jacques et Jean

laissant tout le suivirent

**

L’appel de Pierre selon Jean (Jn21,1-25)

Le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: «C’est le Seigneur!».

Cette fois ci ,

Pierre n’a plus peur

il se jette à l’eau  

**

Dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, Simon Pierre remit son vêtement et sa ceinture, car il s’était déshabillé, et se jeta dans le lac

Pierre est nu

il met son habit ,son habit de croyant  

**

Jésus lui dit  «Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu?»  

Pierre n’a plus peur

Jésus lui parle de pardon et d’amour

Pierre lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais que j’ai de l’amour pour toi.»

**

Cette fois ci

Jésus ne demanda pas à Pierre d’être son disciple

mais de devenir le pasteur de son troupeau 

Jésus lui dit: «Prends soin de mes brebis (Jn 7, 16)

**

Cette fois ci ,les fils de Zébédée étaient encore là

derrière Pierre

Pierre se retourna et vit venir derrière eux le disciple que Jésus aimait,( Jn20,20)

**

La Résurrection

Que s’est il donc passé ?   

Entre les 2 événements il a y eu la résurrection  

Pierre a vu le tombeau ouvert

il a cru

il est transformé  

fou de joie

fou de foi

**

Pierre comprend tout

il est nu et ne peut rien faire de lui même  

mais jésus a promis la venue du saint Esprit

Avec jésus il peut tout

Il est pardonné

Il est aimé

Iil peut se jeter à l’eau

Il suivra Jésus jusqu’à la croix

**

Jésus avait dit à Simon :

 Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »

Pierre  partira au large

non pour prendre des hommes dans son filet

mais pour les mener vers des verts pâturages

où de trouve la nourriture de la vraie vie 

**

Comme Pierre

osons la foi !

Nu

jetons nous à l’eau

avec la joie 

Ouganda et l’indépendance

6 septembre, 2017

 

La république 

Le 9 octobre 1962, l’Ouganda devient une république

mais le roi du Buganda veille

Le pays qui rassemblera les petits royaumes de la région s’appeler l’Ouganda

**

Milton Obote

 Le Kabaka (=le roi)  Mutesa II devient le président à vie.

 Milton Obote  qui avait milité pour l’indépendance et fondé  en 1960 le Congrès du peuple ougandais ( UPC), devient Premier ministre….mais la bonne entente entre lui et Mutesa ne dure pas .

Obote a d’autres ambitions

**

 En mai 1966 Milton Obote, envoie l’armée au Buganda et dépose le roi Mutesa II avec l’appui de son chef d’état-major,qui n’est autre que Id Amin Dada

 Obote fait promulguer, l’année suivante, une nouvelle constitution abolissant les royaumes, et instituant un régime présidentiel à parti unique.

**

Amin dada (1971-1979)

Le 25 janvier 1971Idi Amin Dada prend le pouvoir par un coup d’État

Cliquez ICI 

**

En 1979 Amin Dada est chassé à son tour

Il s’exile en Libye puis en Arabie saoudite où il meurt en 2003.

**

Elections de 1980

Museveni était alors l’homme le plus populaire de l’Ouganda car c’est lui qui avec l’armée tanzanienne avait chassé Amin Dada

mais ces élections furent  ,comme bien souvent en Afrique ,truquées

et ce fut Obote qui fut élu comme président

et non Museveni 

Cliquez ICI 

**

 Musevini

prend le pouvoir en 1986

et le conserve encore aujourdh’ui

Cliquez ICI 

 

1...56789...524